Du Pont du Cens au bourg d'Orvault

Temps estimé : 1h30

Pour atteindre le point de départ, avec le bus :
Ligne 32, direction Bout des Landes, arrêt Pont du Cens




Prenez la rue Félix Vincent, le chemin se situe entre les numéros 24 et 25 de la rue.

 
 


Suivez le chemin qui longe le Cens sur la droite... 10 min après votre départ, vous verrez un petit pont sur votre gauche. Ne le prenez pas, mais continuez sur le chemin de terre sur la rive droite du Cens.

10 min plus tard, vous franchirez une barrière verte, et prendrez le pont à gauche. Après avoir franchi une autre barrière, poursuivez votre chemin sur la gauche du Cens (photos ci-dessous).




 

Poursuivez votre chemin qui passe le long de prairies invitant au pique-nique. Vous trouverez d'ailleurs quelques tables le long du parcours.

Passez un pont en bois, longer une magnifique propriété.



Vous trouverez plusieurs panneaux indicateurs le long du parcours, vous indiquant votre direction ou des quartiers d'Orvault.


La promenade continue jusqu'au périphérique, que vous longerez sur quelques centaines de mètres avant de passer dessous.

Vous vous retrouverez face à une digue qu'il faut franchir par un chemin aménagé sur la gauche.

La vallée s'élargit.

Suivez le chemin pendant environ une demi-heure, jusqu'à apercevoir un jardin public et des jeux pour enfants sur votre droite.

Vous êtes arrivés à proximité du bourg d'Orvault.

Continuez tout droit, en suivant la rivière et passez sous un pont. Vous atteindrez le bourg d'Orvault en montant  sur votre droite.

Le chemin quant à lui continue en direction de Sautron. Vous trouverez un peu plus loin sur votre gauche un parcours sportif.

Vous pouvez suivre l'itinéraire sur ce plan.

Du Pont du Cens au bourg d'Orvault, arrivée




LA DIGUE DU CENS

Pour protéger des inondations le Pont du Cens, à Orvault, un ouvrage hydraulique a été réalisé en amont du périphérique nantais. La digue du Cens mesure 115 m de long sur 4 m de haut. Elle a une capacité de stockage de 150 000 m3. Son rôle : écrêter les crues c'est à dire freiner le débit en retenant ponctuellement une partie des eaux. Pour intégrer la digue à son environnement et préserver au maximum cette zone d'interêt écologique et paysager, divers aménagements ont été mis en place : passerelle, cheminement piétons et plantations. Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du programme Neptune pour l'amélioration de la qualité des eaux et la restauration des milieux aquatiques de l'agglomération nantaise.

Cette zone inondable artificielle réalisée sur les conseils de la Ligue de Protection des Oiseaux constitue une mini réserve et un refuge où l'on peut observer mésanges bleues, poules d"eau, martins-pêcheurs, chouettes hulottes...



Du Pont du Cens au bourg d'Orvault